Accueil Actualités ASSURANCE AUTOMOBILE et MRH : Quels tarifs en 2021 ?

ASSURANCE AUTOMOBILE et MRH : Quels tarifs en 2021 ?

Automobile : 

L’année 2020 a fortement marqué les esprits avec l’épisode de confinement lié à la crise sanitaire. En assurance automobile, le confinement engendre un choc favorable sur les fréquences. Cet effet est dû à la contraction kilométrique et à la surveillance du véhicule au domicile, qui ont fait baisser l’accidentologie de 75% et le nombre de vols de voiture de 53% sur cette période atypique. Toutefois, deux phénomènes sont à prendre en compte: la reprise du trafic et des délits dès le début de l’été 2020 et le suivi des tendances historiques expliquées par la sophistication croissante du parc automobile.

L’inflation continuera sa progression, tout comme la dérive sur le prix des pièces de rechange,
accentuée par l’abandon de la réforme des pièces détachées (LOM). L’électrique et les nouvelles technologies occupent désormais une part de marché sans précédent avec l’instauration de mesures écologiques fortes qui devraient stimuler la vente de voitures neuves, pénalisée par le confinement.

Ces effets de long terme contrebalancent les baisses ponctuelles de sinistralité liées au confinement et expliquent une prévision à la hausse des tarifs, qui serait contenue entre 1,5% et 2% et qui resterait moins marquée que les évolutions historiques.

Infographie AUTO

 

MRH: 

Les tarifs en assurance habitation vont poursuivre leur accroissement en raison d’une hausse de la sinistralité estimée entre 2,5% et 3% en 2020.Le confinement lié à la crise sanitaire a eu un impact modéré, favorable et ponctuel sur la sinistralité, se traduisant par une baisse des fréquences en vol et incendie. Les moyens de prévention, les nouvelles normes en faveur des énergies durables et l’arrivée des nouvelles technologies devraient elles jouer favorablement sur la sinistralité.En contrepartie, les évènements climatiques du premier trimestre avec notamment une forte pluviométrie ont fortement dégradé la sinistralité sur la garantie tempêtes grêle et neige ainsi que les dégâts des eaux. La présence à domicile lors du confinement a également eu un impact sur la hausse de la fréquence dégâts des eaux qu’on pourrait attribuer à un effet de sur déclaration.

Infographie MRH

 

Guillaume ROSOLEK Partner Head of Pricing & Data P&C

Montassar BEN LAIBA Senior Manager Pricing & Data P&C